Pays-haut-alzette
La CCPHVA s’offre la déchetterie du troisième millénaire
17 janvier 2018
31e Comité d’Accélération du C2IME
23 janvier 2018

Une station à hydrogène autonome sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Sarreguemines Confluences

ENERGIE. L’agglomération de Sarreguemines (Moselle) compte depuis quelques mois une station de rechargement des véhicules roulant à l’hydrogène capable de produire son carburant de manière autonome. Ses deux électrolyseurs fabriquent 40 Kg d’hydrogène par jour à partir d’eau, d’oxygène de l’air et d’électricité “verte”.

« Approvisionner une station de rechargement hydrogène classique n’est pas neutre sur le plan environnemental. Il faut 1,7 tonne d’acier [Le poids des réservoirs à déplacer de leur lieu de remplissage à la station de rechargement, Ndlr] pour transporter 10 Kg d’hydrogène ! », éclaire Christian Hector, directeur général des services techniques de la communauté d’agglomération Sarreguemines Confluences (CASC), labellisée “Territoire à énergie positive pour la croissance verte” en 2015.

 

Baptisé FaHyence en référence au savoir-faire historique du territoire dans la faïencerie (Hy faisant allusion à  l’hydrogène), le projet est porté par la collectivité qui a travaillé en partenariat avec EDF, le français Mc Phy, fournisseur des électrolyseurs et un laboratoire allemand du Karlsruhe Institute of Technology.

 

Pour mener à bien cette expérimentation sur 5 ans inédite en France, il fallut convaincre des partenaires publics et privés de monter une flotte “test” de 10 véhicules hybrides électrique-hydrogène.

 

Lire la suite sur le site de Trace Ecrite News (2nde partie de page) : http://www.tracesecritesnews.fr/actualite/ils-innovent-eurosit-avec-un-siege-de-bureau-chauffant-et-ventile-et-111806